Notre Vision

OUTILS & VIE

I.PA.ME.C

Initiatives PAniers des nagères de Cibombo

"Les Amis de Cibombo"

Avenue Henri Massin, 64

B4800 VERVIERS - BELGIQUE

IBAN : BE10 0016 5005 7704

BIC : GEBABEBB

------

ASBL IPAMEC

Rue du Petit Bois, 30A

B4500 TIHANGE - BELGIQUE

N° ENTR. : 0.832.836.852

IBAN : BE49 0882 3628 9971

BIC : GKCCBEBB

Attestation fiscale (40 € annuel)

Notre Vision

Mise à jour : 11-12-2014

Devant le délabrement de la situation au camp de Cibombo, peu de temps après leur arrivée en 1993, certaines familles ont essayé de se regrouper pour prendre en main leur devenir. Et c'est ainsi qu'est née l'Initiative des Paniers de la Ménagère de Cibombo. Leur idée était simple :

"N'attendons pas que l'on nous aide, prenons notre destinée en main !"

Et très vite, ils comprirent que leur avenir dépendait de trois éléments: " Se Nourrir - Apprendre - Travailler". Pour Se Nourrir, ils n'avaient que les ressources agricoles qu'ils pouvaient développer eux-mêmes sur leur sol, mais cette population de Kasaïens venue du Katanga était une population citadine, très peu rompue aux techniques agricoles et rurales. Ils envoyèrent donc l'un des leurs en Belgique (grâce à l'aide extraordinaire du Père Scheutiste Belge Omer Verbeek) pour suivre des cours d'agronomie à l'ISV de Huy, l'abbé Stanis Kanda, qui les avait accompagnés durant leur exode du Katanga.

 

Il leur enseigna la technique des cultures potagères et vivrières. On développa aussi des puits artésiens le long de la rivière Nzaba pour enfin boire une eau potable, et enfin IPAMEC assura des Apprentissages aux petits élevages familiaux, tels que basses-cours, clapiers à lapin et canardières. Pour aider les familles à se prendre en main elle-mêmes, IPAMEC organisa des sessions de Formation à l'artisanat : "Petite savonnerie, Couture, Poterie, Boulangerie, Cordonnerie" et ainsi le revenu de cet artisanat a permis aux familles de scolariser leurs enfants plutôt que de les laisser filer vers la délinquance.

 

Et puis, pour Travailler, il est nécessaire d'avoir des outils : IPAMEC, après avoir assurer ces formations à la couture, à la boulangerie, à la menuiserie et à l'exploitation agricole, a offert aux personnes formées les outils nécessaires à conduire ces métiers. L'impact d'IPAMEC est maintenant grand, car le village a compris que c'était la méthode à suivre et tous aujourd'hui veulent apprendre un métier, conduire un potager ou un petit élevage, tous pensent que leurs enfants doivent être sociabilisés, éduqués et aller à l'école, même s'il en coûte aux familles de payer les enseignants.

 

Aujourd'hui, est apparue aux yeux de tous la nécessité de développer des équipements communautaires, comme ce Centre Communautaire, où l'on apprend à conduire un potager, un petit élevage, une parcelle de maïs ou de soja, où un atelier de couture enseigne ce métier, où des jeunes gens, apprenant la menuiserie, peuvent se mettre au service de tous par leurs réalisations et par la même occasion se prennent en charge. Les deux fours de boulangerie sont maintenant en activité et, en cette fin d'été 2012, la meunerie vient d'être construite et équipée d'un moulin à farine, afin de pouvoir moudre le grain de maïs que les agriculteurs formés commencent à produire dans leurs champs. Le centre de nutrition pour enfants mal-nutris est maintenant là, mais il manque encore de moyens pour l'alimenter. Le projet Moringa se prépare pour l'y aider (Voir projet en cours).

 

Parlons de l'eau, car c'est un élément indispensable à la vie, alors un grand projet de récolte de l'eau de pluie sur le site du Centre Communautaire est en cours et vient de se concrétiser en cette Noël 2012. Il permet de donner de l'eau potable à la population, moyennant une modeste contribution, mais aussi d'alimenter la boulangerie et le centre de nutrition pour enfants. Beaucoup reste à faire en terme de santé, d'hygiène, de formation scolaire, d'activités sportives pour les jeunes, mais le comité IPAMEC local y veille. En septembre 2014, l'ASBL belge ENERGY-ASSISTANCE est venue installer un groupe électrogène et des panneaux solaires pour électrifier et éclairer le Centre de Développement IPAMEC.

"Notre rôle, à nous, est de leur donner l'outil qui va leur permettre de se prendre en charge eux-même"