Projet Citerne

OUTILS & VIE

I.PA.ME.C

Initiatives PAniers des nagères de Cibombo

"Les Amis de Cibombo"

Avenue Henri Massin, 64

B4800 VERVIERS - BELGIQUE

IBAN : BE10 0016 5005 7704

BIC : GEBABEBB

------

ASBL IPAMEC

Rue du Petit Bois, 30A

B4500 TIHANGE - BELGIQUE

N° ENTR. : 0.832.836.852

IBAN : BE49 0882 3628 9971

BIC : GKCCBEBB

Attestation fiscale (40 € annuel)

Le Nouveau Projet Citerne d'eau potable de 500 m³

a démarré officiellement ce 22-06-2016

Mise à jour : 20-07-2016

Le Grand Projet 2016 : Une Citerne souple de 500 m³.

C'est parti : Nous sommes très fier de vous annoncer que nous avons réussi à réunir les 50.000 € nécessaire à ce grand projet.

C'est, en effet le 22 juin 2016 que nous avons passé commande de cette Citerne Souple de 500 m3 chez le distributeur exclusif des produits Labaronne-Citaf en Bénélux. Nous sommes ensuite parti à la recherche d'un transporteur bon marché vers Mbuji-Mayi et c'est finalement un transporteur aérien qui a emporté le marché.

 

Il faut se réjouir de constater que notre premier projet Citerne (initié en 2010 et terminé en 2012 - Voir plus bas) a été un grand  succès en ce sens qu'il a permis d'éviter à de nombreux habitants de Cibombo de faire 7 kms à pied vers les puits de la rivière Nzaba pour trouver de l'eau potable puisqu'ils pouvaient en trouver sur le site du Centre de Développement Communautaire de Cibombo.

Mais nous devons aussi constater que ces 63 m³ sont totalement insuffisants pour répondre au besoin d'une population de 14.500 habitants. De là est née l'idée de créer des réserves supplémentaires sur le site du Centre de Développement IPAMEC de Cibombo.  Hélas, et malgré les nouvelles constructions du Centre, la surface totale des toits de nos bâtiments ne peut apporter que 760 m³ par an.  Il fallait donc trouver une autre solution !

Et c'est ainsi qu'à germer une nouvelle idée : Récolter l'eau de pluie tombant sur un terrain de 30 m x 20 m encore disponible au Centre de Développement IPAMEC de Cibombo.  Sur ce terrain d'une superficie de 600 m², tombent chaque année 900 m³ d'eau (1500 mm d'eau par m² par an).  Nos techniciens se sont donc mis au travail et nous avons consulté beaucoup de sociétés concernées par la problématique de l'eau et c'est ainsi qu'est né le grand projet d'une réserve d'eau de 500 m³.  Mais très vite aussi, nous avons constaté que construire un nouveau réservoir souterrain de 500 m³ d'eau nécessitait donc une citerne en béton armé de 10 m sur 25 m sur 2 m de profondeur et surtout occasionnait un coût beaucoup trop élevé pour nos petits moyens.

Et c'est ici que la "Citerne Souple" est apparue comme solution idéale au problème. La Citerne souple est comme un énorme oreiller en matière souple (Tissus Polyester, enduction double face PVC, fibres textiles synthétiques et Protection UV) où l'eau est sans contact avec l'air. L'absence de lumière et l'herméticité de la citerne met l'eau à l'abri de la formation d'algues, des moustiques, de la contammination et de l'évaporation.  Dès que le projet se présentera de façon plus concrète, nous ne manquerons pas de vous en informer.

Nous avons deux terrains disponibles : l'un de 600 m² pour une citerne de 500 m³ et un autre de 1200 m² permettant de stocker une citerne de 1500 m³.  Le premier projet de 500 m³ est maintenant bien avancé et nous espérons recueillir rapidement les finances manquantes pour lancer la mise en œuvre de l'installation de cette citerne.  Si ce premier projet de 500 m³ réussit, nous attaquerons le second projet dès que nous pourrons le financer.

Le Premier projet Citerne 2010 - 2011 - 2012

Petit historique :

C'est fin 2010 que cet ambitieux projet a vu le jour.  Son but est de recueillir l'eau de pluie du toit du Centre de formation dans un premier temps, mais aussi plus tard des autres bâtiments du Centre Communautaire IPAMEC, filtrer cette eau, la stocker dans une citerne souterraine de 63 m³ (plus tard dans des citernes d'extension supplémentaires), et la pomper vers un réservoir aérien de 2,5 m³ où l'eau sera potabilisée par adjonction de pastilles de chlore lors du remplissage de ce réservoir et enfin pourra être distribuée dans tout le Centre Communautaire et servir à fournir une eau potable à la population moyennant une modeste contribution.  Le trop-plein de la citerne souterraine servira aussi à arroser les jardins potagers pilotes du centre. La Boulangerie du centre pourra aussi profiter pleinement de cette eau.  Nous avions sollicité la Fondation Roi Baudouin pour ce projet dont le coût est important.  Malheureusement, nous apprenons ce 28 juin 2011, que notre projet n'a pa été retenu par la Fondation Roi Baudouin.  C'est une grande déception pour nous, mais nous ne baissons pas les bras !  Il nous faut trouver des donateurs et des sponsors pour cet équipement.  Quel pays civilisé accepterait d'avoir une ville de 14.500 habitants vivant sans eau et obligée d'aller la chercher à 7 kms de là dans une rivière ? 

Bonne Nouvelle, nous apprenons, ce 13 août 2011, que l'ASBL "Objectif Ô" (Voir Nos Partenaires) vient d'informer notre chargé de projet qu'elle financera le projet en 2012.  La première étape est donc lancée, et nous en sommes très heureux !

Voir le plan de l'installation en cliquant  ici

Ce projet a l'avantage d'être modulaire.  Au départ, il n'y aura qu'une seule citerne de 63 m³, mais l'abondance des précipitations durant la saison des pluies (8 mois et 1500 mm/an) et la possibilité de récolter l'eau de pluie des toits des bâtiments nouvellement construits (Menuiserie, Boulangerie, Centre de Nutrition, Meunerie) dans le Centre Communautaire d'IPAMEC permettront de construire au fur et à mesure de l'arrivée de fonds ou de dons, une ou plusieurs citerne(s) supplémentaire(s), doublant, triplant ou quadruplant ainsi la réserve initiale d'eau potable de 63 m³ . Restez en contact, nous vous informerons dès la réalisation de ce projet très utile !

Ce mardi 31 janvier 2012, la convention-cadre régissant le projet citerne d'IPAMEC a été signée par Objectif-Ô et IPAMEC.  Les travaux d'excavation vont pouvoir être menés durant la mini-saison sèche (février 2012). Notre rubrique "Dernières Nouvelles" vous tient informés de tous les développements de cet important projet semaine après semaine.

Il est également utile de savoir que la Coopération Technique Belge (CTB - Projet RC716) a déjà procédé à des forages à Cibombo (Projet CTB - ASUREP - Mbuji-Mayi - Tshibombo), mais bien que des bornes fontaines et un local technique surmonté d'un réservoir de 100 m³ aient été construits, il n'y a toujours pas d'eau à Cibombo, suite à un gros incident technique lors du forage devant trouver l'eau.  Par manque de budget alloué, ce projet a été abandonné.  Nous espérons bien aussi faire avancer ce dossier grâce à différents contacts, notamment via Aqua-Assistance, une ASBL soeur d'Energy-Assistance.

Le projet de la citerne d'eau de pluie a démarré dès la signature du 31 janvier 2012, par les achats de sacs de ciments, de ferrons pour armer le béton, de planches pour les coffrages, de tuyau, robinets, structures métalliques, etc, etc...

Vous n'imaginez sans doute pas, que tous ces matériaux ont été transporté de Mbuji-Mayi vers Cibombo, soit 20 kms aller-retour, sur des vélos poussés par un homme sur ces 10 kms de pistes boueuses et accidentées. 

Voyez nos "Dernières Nouvelles" durant tout le printemps 2012 et vous y verrez le bétonnage du fond de la citerne enfouie dans une excavation de 2,50 mètres et tous les autres travaux de ce projet. Voyez aussi notre Galerie-Photos ci-dessus sous le nom d'Album "Citerne d'Eau de Pluie".  Cet album contenant 224 photos, il nous a semblé superflu d'en ajouter quelques unes dans cette rubrique.  Voyez aussi les vidéos-16 et vidéo-18 de notre Galerie-Vidéos montrant l'installation et les tests de celle-ci.

En ce 22 décembre 2012, après de nombreux mois de travaux ininterrompus, c'est la fierté de tout le comité IPAMEC-Cibombo de mettre en service l'installation. La saison des pluies est arrivée depuis début septembre, et la citerne commence à se remplir.  Bien sûr, ses bienfaits et son utilité se feront seulement sentir au retour de la saison sèche en mai 2013 au moment où même l'eau de pluie ne sera plus présente.  Cela laisse un peu de temps pour ajuster les derniers détails de l'installation.  Et finalement, la pompe a été momentanément raccordée à un petit groupe électrogène deux jours avant Noël.  Voir photos des premiers jets d'eau depuis la borne fontaine sur la grande photo ci-dessous : (Suite du texte après les photos)

Cliquez sur les photos ci-dessous pour les agrandir

Stanis assis sur la citerne semi-souterraine
La distribution aux six robinets de la borne fontaine

Avril 2013 : Après quatre mois de fonctionnement, un premier bilan peut être tiré.  C'est, tout d'abord, un réel succès et l'enthousiasme de la population est grand.  Dès le matin, dimanche compris, des personnes du village font la file pour venir s'approvisionner en eau potable qu'ils achètent au même prix qu'à Mbuji-Mayi (150 Francs Congolais pour un bidon de 20 litres, soit 0,11 €). Le château est rempli le matin et la distribution commence jusqu'à ce que le château d'eau soit vide (soit le remplissage de 120 bidons de 20 litres). Au début d'après-midi, on remet des pastilles de chlore dans le château vide et on recommence à le remplir.  Il faut à peu près trois quart d'heure pour cette opération.  Une seconde distribution de 120 bidons de 20 litres peut alors commencer.  Il est donc très vite apparu qu'un deuxième château d'eau permettrait de distribuer de l'eau sans interruption; quand un château se vide, on remplit l'autre et vice-versa.

Mai 2013 : La décision d'ériger un second château d'eau de 5 m³ (soit le double du premier) a été prise et sa fabrication a été lancée. Le chateau d'eau est assemblé et soudé dans une ferronnerie de Mbuji-Mayi et est très vite terminé, mais l'on bute sur le transport de cette énorme cuve car il faut trouver un camion équipé d'un bras hydraulique pour charger et décharger la cuve.  Juin et Juillet ont passé avant que la cuve n'arrive sur le site du Centre IPAMEC de Cibombo.

Juillet 2013 : Le support du chateau d'eau est arrivé et bétonné au sol.  Mais très vite, on s'aperçoit que ce support est trop frèle pour supporter une masse de six tonnes !!!

Août 2013 : Stanis, en visite à Cibombo et en concertation avec le comité local décide d'enlever ce support et de le remplacer par un support plus solide et placé plus près du premier château d'eau afin de minimiser les frais de tuyauterie.  Durant le séjour de Stanis, la nouvelle cuve est hissée sur le support et l'arrivée de la saison des pluies en septembre permet le lancement de son exploitation.

On hisse manuellement la seconde citerne de 5 m³
Nos deux châteaux d'eau