Projet Jardins Potagers

OUTILS & VIE

I.PA.ME.C

Initiatives PAniers des nagères de Cibombo

"Les Amis de Cibombo"

Avenue Henri Massin, 64

B4800 VERVIERS - BELGIQUE

IBAN : BE10 0016 5005 7704

BIC : GEBABEBB

------

ASBL IPAMEC

Rue du Petit Bois, 30A

B4500 TIHANGE - BELGIQUE

N° ENTR. : 0.832.836.852

IBAN : BE49 0882 3628 9971

BIC : GKCCBEBB

Attestation fiscale (40 € annuel)

Projet Jardins Potagers

Mise à jour : 26-12-2014

Un des premiers projets d'IPAMEC avec le Petit Elevage a été l'éducation et l'aide à la réalisation de petits Jardins Potagers autour des maisonnettes des habitants de Cibombo.  On les appelle ici "Jardins Parcellaires" car ils sont implantés dans la "Parcelle" dévolue à une famille.  Il est indispensable de comprendre que la population du camp de Cibombo était employée avant les troubles de 1993 au Katanga au sein de l'Union Minière où ils occupaient des postes d'ouvriers, d'employés ou de cadres au sein de cette entreprise.  Il ne s'agît donc absolument pas d'une population rurale rompue au savoir-faire de l'agriculture ou de la conduite de Jardins Potagers.  IPAMEC dispense donc, avant tout, des sessions de formation à la tenue de ces potagers.  Les familles du village sont regroupées pour suivre une session de 45 heures de formation en cultures potagères. C’est par groupe de 30 et par quartiers du village que l’encadrement se fait. Ils reçoivent les semences et les outils de base et sont encadrés par un agronome sur place.  D’autre part, le surplus de production est mis en vente sur les marchés de Cibombo et des villages voisins. A ce jour, les villages voisins accourent apprendre les techniques agraires au Centre de Formation IPAMEC.  Depuis trois ans , nous en sommes à 58 familles lancées dans le jardinage potager. Les cultures qui ont eu le plus de succès et beaucoup de résultats sont : l’amarante, les poivres pili pili, les choux de chine, l’oseille, les carottes, l’oignon, les poireaux et les patates douces.

Les familles apprennent à amender le sol au moyen d'enfouissement de paille et de fumier (qu'il faut acheter à Mbujimayi).  Puis elles apprennent à semer, à éclaircir et repiquer, à soigner les plantes suivant leurs caractéristiques propres.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Le sol est amendé avec de la paille et du fumier